A propos de Nautilus

Aux origines du projet on trouve la volonté d’ Escape Yourself (première franchise d’Escape Game française), de créer un Escape Game VR basé sur le Nautilus de Jules Verne, dans un esprit Steampunk. Ce choix permettait d’offrir une expérience visuelle riche, de haute qualité graphique, répondant au standards qualitatifs des jeux vidéos grand public. Mais également de se démarquer clairement des expériences concurrentes, en proposant une ambiance originale, soignée, dont les mécaniques de jeux sont systématiquement collaboratives et respectent les codes de l’Escape Game.

Le Steampunk

Style graphique inspiré de la révolution industrielle, qu’il réinterprète en lui injectant une part de poésie, de fantaisie, et de technologie, le steampunk est reconnaissable par l’usage de matières spécifiques : cuivres, bronze, cuir, par l’omniprésence de la mécanique (tuyaux, valves, pompes, cadrans, leviers etc.). Mais aussi par des ambiances souvent feutrées et de couleur orangée.

Si l’usage du steampunk nous permettait effectivement d’apporter une réelle différenciation, une expérience visuelle riche, il restait complexe à concevoir en réalité virtuelle du fait justement de sa richesse. La VR implique de veiller constamment à l’optimisation, elle a été d’autant plus cruciale dans cet univers où chaque portion du jeu se caractérise par :

  • une importante quantité de détails, donc beaucoup d’objets, de décorations…;
  • une grande finesse des textures et matériaux;
  • le recours aux effets atmosphériques, très consommateurs en ressource.

Dans la phase de composition du projet, nous avons travaillé avec les illustrateurs et concept artists Ronan Toulhoat et Julien Carette. Ils ont posés les bases des environnements et personnages, auxquels les artistes 3D de Myoken ont ensuite donné vie.


Un véritable Escape Game

Un Escape Game, qu’il soit physique ou virtuel, fonctionne sur sa capacité à immerger les joueurs dans un monde riche et cohérent dans un temps limité. En plongeant dans le sous-marin de Jules Verne, les joueurs peuvent vivre une histoire complète et structurée, évoluer dans différents environnements tout en étant accompagnés par la narration de Némo.

Nautilus VR : l’ultime secret du capitaine, n’est donc pas un jeu vidéo, mais bien un Escape Game enrichi par les possibilités de la réalité virtuelle. Cette ligne directrice aura guidé le projet tout au long de sa phase de conception. Ainsi, les joueurs doivent fouiller, décoder, trouver des symboles, ouvrir des trappes, actionner des boutons, leviers… Mais ils doivent également réfléchir ensemble et collaborer dans des espaces différents. Chaque étape du jeu est une nouvelle énigme à résoudre ensemble.

S’il s’inspire et respecte les codes de l’escape game, Nautilus va plus loin et propose des animations, gameplays, rencontres et manipulations qui seraient impossible dans un escape game physique aujourd’hui.

Cette construction produit une expérience particulièrement accessible. Axé sur la réflexion le Nautilus n’utilise pas l’approche “guerrière”; il ne demande ni habitude du jeu vidéo, ni connaissance des Escape Games physiques au préalable. De fait il s’adapte à un très large public, quelque soit les âges.

Concrètement…


Nautilus : l’ultime secret du capitaine est jouable de 2 à 4 joueurs. Ils se retrouvent par groupe de deux dans des salles différentes. Équipés de dispositifs de réalité virtuelle sans fil, le jeu a été spécialement conçu pour éviter tous risques de motion sickness, même pour les personnes les plus sensibles.

System Requirements
Game Details
Game Poster
Poster
Languages
Login
Loading...
Sign Up

New membership are not allowed.

Loading...